Les jours d’après

Un peu de mal à dessiner un truc joyeux-joyeux, hein.

Alors on va écouter très fort Freedom de Pharrell Williams.
Et vous avez le droit de crier ça très fort.

freedom Paris

Après on recommencera à danser.

Promis.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s